•  
  • Le Shiatsu est avant tout une technique préventive de santé et de relaxation s’inscrivant dans le domaine de la prévention et du bien-être. Il aide à réduire le stress et contribue à la stimulation et au renforcement du système d’autodéfense de l’organisme.
    En équilibrant le système énergétique dans sa globalité, il apporte une profonde détente physique et psychique améliorant ainsi la sensation de bien-être.
    Pour ce faire, le Shiatsuki (praticien de shiatsu) travaille le long des méridiens d’acupuncture.
    Il stimule ainsi les défenses naturelles de l’organisme, favorise la circulation sanguine et lymphatique et régule le système hormonal.
    Le shiatsu se pratique au sol ou sur une table. C'est une technique qui demande souplesse, fluidité et écoute.
    A la fin d’une séance, vous ressentirez une profonde relaxation et un éveil de votre corps.
  •  
Les bienfaits du shiatsu
  • Il peut se pratiquer quand on veut, en prévention, pour un problème ponctuel ou chronique mais aussi lors des changements de saison (prévention) :
  •  
  • Durant des périodes de stress (pour relâcher),lors d'un surcroît d’activités, quand on a mal au corps (libérer les tensions), lorsque l' on sent un blocage, un éparpillement, un vide, un trop plein.  
  •  
  • En accompagnement lors d'une maladie ou après un choc (écoute bienveillante, aider au relâchement, nourrir la vitalité)  en complément d'un suivi médical.                                                     
  •  
  • En séance ponctuelle ou en suivi régulier comme processus de changement.
  •  
  • Le shiatsu permet de stimuler les fonctions vitales.
  •  
  • Niveau organique, effets positifs  :
  •  
  • La circulation sanguine et l'écoulement du liquide lymphatique
    Les systèmes hormonal et immunitaire bénéficient également d'une meilleure stimulation.
    La libération des toxines et la régénération des tissus.
    La régularisation de la fonction cardiaque
    Des problèmes liés au stress, aux chocs émotionnels, à la dépression et à l'anxiété (hypertension, fibromyalgie, douleurs intercostales, douleurs lombaires, fatigue générale…).
    Des maux liés aux douleurs articulaires et rhumatismales, comme le lumbago, les cervicalgies, le torticolis…
    Les problèmes gynécologiques (troubles du cycle menstruel, syndrome prémenstruel, troubles liés à la ménopause).
    Les soucis digestifs (colite, constipation, vomissement, ballonnements, remontées acides…)
    Certaines difficultés respiratoires.
  • Niveau psychique :
    Contre-indications du shiatsu : Que ressent-on pendant et après un Shiatsu ?

    Pendant le shiatsu : - un ralentissement de votre respiration, une sensation de somnolence, une sensation de refroidissement, des zones ou des points douloureux, l’énergie qui circule ou qui est bloquée à certains endroits.

     

    En fin de séance : vous vous sentez entier, relier et pacifié avec vous-même, détendu et plein d’énergie, possibilité de refroidissement.

     

    •              Le shiatsu aide à soulager les maux de l'esprit  Le shiatsu favorise le lâcher-prise et permet à l'individu de mieux identifier ses  émotions et d'être à l'écoute de ses besoins. La pratique du shiatsu réduit le stress, élimine les facteurs de tension, la fatigue, la nervosité et les troubles du sommeil. Elle favorise le bien-être, la relaxation, l'équilibre, l'harmonie du corps et du psychisme grâce à une meilleur circulation du Qi.
    • Cas d'urgences : fracture, hémorragie, épilepsie, syndrome abdominal aigu, ainsi que toute autre affection grave nécessitant l'intervention d'un médecin
    • Ostéoporose sévère
    • Phlébite
    • Fièvre importante
    • Inflammation aiguë
    • Dermatose importante, infection cutanée
    • Troubles cardiaques ou pulmonaires
  •  
  •  Le shiatsu  ne se substitue pas à un suivi médical
  •  
  • Reconnaissance du Shiatsu

    En 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière et, en mai 1997, la Commission européenne l'identifiait comme une des huit méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses quinze états membres. En Suisse, il est reconnu et remboursé.
    Le Syndicat Professionnel de Shiatsu a obtenu le titre professionnel « spécialiste en shiatsu » et son inscription au Registre National des Certifications Professionnelles avec le code 330 (Spécialités plurivalentes des services aux personnes) par le Ministère de l’Emploi. (Journal Officiel du 25/07/2015).

     
  •  
  •                       

    https://www.medoucine.com/consultation/bruges/mary-sempe/595?utm_source=bouton-rdv&utm_campaign=mary-sempe