• Comprendre le Shiatsu

  • Le terme Shiatsu signifie « digipression » c’est-à-dire « pression avec les doigts ».
    Le shiatsu ne peut être considéré ni comme une médecine, ni comme un massage, ni bien-sûr comme idéologie, mais comme un Art au service de la santé s'exerçant exclusivement dans le domaine de la prévention, du "bien-être" et du confort.

     
  • Le Shiatsu est avant tout une technique préventive de santé et de relaxation s’inscrivant dans le domaine de la prévention et du bien-être. Il aide à réduire le stress et contribue à la stimulation et au renforcement du système d’autodéfense de l’organisme.
    En équilibrant le système énergétique dans sa globalité, il apporte une profonde détente physique et psychique améliorant ainsi la sensation de bien-être.
    Pour ce faire, le Shiatsuki (praticien de shiatsu) travaille le long des méridiens d’acupuncture.
    Il stimule ainsi les défenses naturelles de l’organisme, favorise la circulation sanguine et lymphatique et régule le système hormonal.
    Le shiatsu se pratique au sol ou sur une table. C'est une technique qui demande souplesse, fluidité et écoute.
    A la fin d’une séance, vous ressentirez une profonde relaxation et un éveil de votre corps.
  •  
  • Reconnaissance du Shiatsu

    En 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière et, en mai 1997, la Commission européenne l'identifiait comme une des huit méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses quinze états membres. En Suisse, il est reconnu et remboursé.
     
    Le Syndicat Professionnel de Shiatsu a obtenu le titre professionnel « spécialiste en shiatsu » et son inscription au Registre National des Certifications Professionnelles avec le code 330 (Spécialités plurivalentes des services aux personnes) par le Ministère de l’Emploi. (Journal Officiel du 25/07/2015).

     
  •  
  •                       

    Site référencé par Aquitaweb