Mes activités 
Mes activités > Moxibustion et acupuncture
Moxibustion et acupuncture
Shinkyū (acupuncture et moxibustion japonaises)
鍼灸

La moxibustion réchauffe les points d’acupuncture par la combustion de feuilles séchées d’ Artemisia vulgaris (armoise) parfois appelée laine de moxa. L’armoise est une plante médicinale que l’on trouve en Asie tout comme en Europe. Il est également possible de réchauffer un point avec un bâtonnet de moxa constitué de feuilles d’armoise roulées comme un cigare. Également, car l’odeur de l’Armoise peut être gênante, on peut utiliser une lampe chauffante adaptée.


L'acupuncture est une méthode de soin par les aiguilles et le feu. Le feu dans cette technique fait référence à la moxibustion, à savoir, l'utilisation de la chaleur sur une zone spécifique du corps pour retrouver la santé.
Si cette technique est encore peu connue chez nous, le principe de soin par la chaleur n'a pourtant rien de nouveau. Nous connaissons tous les bouillottes, les cataplasmes, les infra-rouges...
 
Mais, plutôt que d'appliquer la chaleur sur une zone large du corps, la moxibustion la concentre sur un point d'acupuncture précis, correspondant à une fonction ou organe du corps, ce qui permet de conjuguer les effets de la chaleur et ceux de l'acupuncture.
La technique des aiguilles et la moxibustion se sont développées parallèlement en Chine. Elles sont complémentaires et indissociables.

Les aiguilles mettent en mouvement l'énergie qui se trouve à l'intérieur du corps, elles ont des actions sédatives ou toniques.

Les moxas quant à eux, fournissent de l'énergie de l'extérieur et ont des propriétés chauffantes et asséchantes.
Les réactions physiologiques à la chaleur des moxas entrainent en outre une augmentation de l'immunité générale de l'organisme.

En énergétique traditionnelle chinoise, les maladies chroniques, comme les rhumatismes par exemple, ou provoquées par le froid ou l'humidité sont soignées efficacement par les moxas.
Dans le Ling Shu il est dit que la moxibustion est réservée au Froid et donc contre-indiquée pour la Chaleur. En revanche, ce texte essentiel dit que la moxibustion doit être utilisée en cas de Vide et peu importe la nature du Vide ! Pour les Stases de Sang, pour la douleur, pour le traitement des pervers externes, avec ou sans fièvre, pour la Chaleur Vide également.
"Traiter un grand feu avec un petit feu".

En Chine, la moxibustion prédomine donc naturellement dans les régions les plus hautes et les plus froides, d'où elle est d'ailleurs originaire.

Le mot moxibustion vient du japonais « mogusa » qui signifie « herbe à brûler ».

Les moxas sont fabriqués à partir de feuilles d'armoise séchées et réduites en poudre, auxquelles sont parfois incorporées d'autres herbes choisies pour leurs propriétés médicinales.

L'armoise est aussi appelée « herbe des médecins » par les chinois.
Utilisée sous forme de moxa, elle régularise le cours d'énergie des méridiens et stimule les fonctions des organes.

La moxibustion peut être utilisée seule ou combinée à l'acupuncture. Les moxas se présentent sous forme de cônes, de rouleaux, ou sous forme de "grains de riz" selon la méthode japonaise.
La méthode utilisée lors d'une séance de moxibustion est choisie en fonction du patient et de sa pathologie et doit être adaptée à sa sensibilité. Pour que le traitement par les moxas soit le plus efficace, il doit être répété plusieurs fois par semaine.

Le bâton est allumé (exactement comme un cigare) et placé au-dessus de certaines zones spécifiques de la peau (sans jamais toucher la peau). Ces zones sont chauffées jusqu’à ce que la peau rougisse légèrement. Le bâton en combustion produit une incandescence (un bout rouge) qui dégage une chaleur de 1,600 degrés.L’incandescence est une chaleur infrarouge. Ce type de chaleur a des propriétés thérapeutiques que les chinois connaissaient il y a 2 000 ans.



LE PUNCTEUR ÉLECTRIQUE

Utilisé pour l’acupuncture sans aiguilles, le puncteur est muni d’une petite pointe qui est placée directement sur le point à stimuler. Il émet des ondes longues ou des ondes courtes. Les ondes courtes sont particulièrement intéressantes pour les enfants puisqu’elles ne génèrent aucune sensation. La peau ne perçoit pas ce type d’ondes. Le puncteur électrique agit aussi comme un détecteur de points. La résistance électrique de la peau au niveau d’un point d’acupuncture est plus faible qu’ailleurs sur la peau. Le détecteur de points mesure cette résistance.



Je pratique en cabinet la moxibustion japonaise, comme me l’a enseigné Felip Caudet Pinana, un des quatre grands maîtres de cette technique dans le monde. Cette technique apaise les douleurs et débloque les énergies qui provoquent un déséquilibre dans le corps. Elle peut être utilisée seule ou en complément d’une autre technique.

En savoir plus sur la moxibustion


 


Aucun produit pour le moment.

Retour