Mes activités 
Mes activités > Les ventouses et le massage Gua Sha
Les ventouses et le massage Gua Sha
Ba guān 拔罐 
1. LES VENTOUSES - Ba guan 拔罐

La technique des ventouses stimule les méridiens à l’aide de verres à ventouses ou en bambou. La thérapie par les ventouses convient surtout pour traiter les couches externes telles que les muscles et la peau. Elles sont particulièrement utilisées pour chasser ou disperser les « Vents Pervers », faire circuler le Qi et enlever la stagnation.

C'est un procédé dans lequel on crée un vide dans une cupule apposée sur la peau, de telle sorte que la chair remonte dans la cupule, stimulant la circulation locale et, en termes d'ETC, extrayant le facteur pathogène.
En général, le vide est crée en chauffant l'air contenu dans la cupule avant de la placer sur la peau.

Fabriquées en verre ou en bambou, les ventouses sont très utilisées en énergétique chinoise. La ventouse est d’abord vidée de son oxygène en introduisant à l’intérieur un coton imbibé d’alcool enflammé puis elle est rapidement posée sur la peau (la ventouse n’est pas chaude) où elle exerce une puissante succion. La succion amène le sang à la surface de la peau et produit ainsi une forte circulation locale. En Chine, on l’utilise beaucoup pour traiter différentes douleurs.

Cet ancien procédé médical, commun à toutes les traditions, agit de façon spectaculaire sur le déplacement du Qi et du Sang. Lors de la pose, dans l’espace de quelques secondes on peut assister à une congestion cutanée qui se caractérise par une aspiration de la peau à l’intérieur même de la ventouse.
La congestion cutanée qui se met en place élimine les facteurs pathogènes tels que les atteintes de Chaleur, du Froid, de l’Humidité ou du Vent.

Cas clinique : une personne s'est rendue à mon cabinet, elle se plaignait de raideurs et de douleurs du cou, survenues après avoir été assise dans un courant d'air, dans un train, la journée précedente. Des ventouses ont été appliquées sur la zone affectée et ont nettement soulagé ses symptômes, qui étaient dus au Vent qui s'était logé dans les muscles.

Parmi les champs d’action privilégiés de l'énergétique traditionnelle naturelle par ventouses, on citera quelques indications thérapeutiques :
    Rhumatologie (lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, névralgies cervico-brachiales, épicondylite, sciatique, gonarthrose, séquelles d’entorse).
    Pneumologie (Bronchites, suppression des glaires, maladie asthmatiforme et affections O.R.L).
   Traumatisme sportif (Entorse, claquage, pathologie tendineuse).
   Dermatologie (Eczéma, psoriasis, acné).
   Gynécologie (Dysménorrhées, ménopause).
   Divers (Renforcement de l’immunité par action sur les chaînes paravertébrales neuro-végétatives, psychisme - dans certaines formes de dépressions - migraines, céphalées ).

Les contre indications

Bien que celles-ci soient rares, nous retiendrons néanmoins :
-L’insuffisance cardiaque et les cardiopathies sévères.
-En cas de fracture.
-Prudence chez la femme enceinte au-delà du 3ème mois.

                   

 
2. LE MASSAGE Guāshā

Gua Sha (chinois : 刮痧 ; en pinyin : guā shā), littéralement "gratter la fièvre" en chinois (plus généralement, "gratter la maladie pour lui permettre de s'échapper à travers la peau"), est un ancien traitement médical.
On utilise une petite spatule aux bords arrondis. Des marques rouges apparaissent aux endroits où le facteur pathogène est évacué, puis elles disparaissent en quelques jours. Le massé est en ce moment couvert d’huile essentielle. Ce frottement n’est pas douloureux mais il est doux et occasionne une congestion énergétique, circulatoire et inflammatoire chez le patient. Les parties qui nécessitent une attention particulière sont le dos, la nuque et les épaules. Il est à remarquer que juste après avoir subi les techniques du massage de la nuque Gua Sha, le consultant se sent épuisé mais cette sensation finit par céder la place à un bien-être total.

Bienfaits

Le massage de la nuque "Guāshā" est recommandé dans la prévention et le soulagement des infections aigües qui causent la fièvre. Il intervient dans la résolution des troubles respiratoires et digestives.

Ce massage Guāshā remplit une fonction de drainage en ce sens qu’il libère les toxines et instaure un processus de métabolisme. Grâce à cette fonction, les déchets sont évacués et les nutriments sont dirigés vers les tissus. Le massage de la nuque Guāshā soigne la fatigue intense, le stress et l’anxiété.

Les tensions musculaires et articulaires s’apaisent en pratiquant ce massage. Le massage de la nuque Guāshā lutte contre les migraines, les courbatures et les vertiges. Il est aussi indiqué dans la prévention des douleurs de dos, de gonflements des jambes et des pieds. Les personnes qui souffrent des jambes lourdes et qui ressentent des bourdonnements peuvent se faire pratiquer le massage de la nuque Guāshā.

La sensation de bien-être procuré par ce massage Guāshā entraine une bonne circulation du sang et une réactivation des méridiens énergétiques. Le corps du consultant connaît dans ce cas, un parfait équilibre.

Le massage de la nuque Guāshā doit être évité lorsque la peau est irritée ou atteinte d’hématome.


Aucun produit pour le moment.

Retour