Exemples de protocoles 
LE TABAC
PROTOCOLE ANTI-TABAC

  Les poumons du fumeur sont recroquevillés pour échapper à l’intoxication, ce qui ferme de nombreuses alvéoles pulmonaires et provoque le manque de souffle du fumeur. En cours de séance, le patient éprouve le besoin de respirer plus profondément.       
      
Le Shiatsu provoque un besoin soudain d’oxygénation tout simplement parce que la surface respiratoire disponible augmente.
Par contre, il est souhaitable de préparer le corps et le mental et d'accompagner la personne dans son arrêt.

         . En premier, il s'agira de défroisser les alvéoles pulmonaires afin d'augmenter la capacité respiratoire ainsi que l'oxygénation. Il s'agit d'un travail mécanique sur la respiration mais aussi d'une stimulation des points de l'acupuncture en relation avec le poumon.

         . Ensuite il faudra stimuler des points de dépendance pour que l'endorphine, sorte de "morphine naturelle", soit à nouveau secrétée à un niveau élevé afin de supprimer le besoin de nicotine et donc l'envie de fumer.

         . Puis accompagner la personne dans son arrêt, lui donner des conseils, tels que la gestuelle, la nourriture, les habitudes, ...

 
. Lui recommander également de trouver une activité sportive qui lui plaise et de la pratiquer, si possible, 3 fois par semaine.
Cela permettra de combler le manque d'endorphine et d'éviter de prendre du poids mais aussi de mieux dormir.

                  Une  seule  condition  exigée  :  le  désir  sincère  d'arrêter  de  fumer !

                  Un plaisir doublé, puisqu'avec l'arrêt du tabac,  les goûts reviennent.